sitelogo_fr.gif

b_english.gifb_english.gifb_francais_act.gifb_hantai2.gifb_hantai2.gifb_hangul2.gifb_hangul2.gifb_spc.gif

bb_menu_fr.gifbb_menu_fr.gifbb_accommodation_fr.gifbb_accommodation_fr.gifbb_acces_fr.gifbb_acces_fr.gifbb_kaanazawa.gifbb_kaanazawa.gifbb_kaga.gifbb_kaga.gifbb_noto.gifbb_noto.gifbutton_bk.gif

b_english.gifb_english.gif

yubinuki_01.jpg

Not Plus seulement un outil, d’ores et déjà une oeuvre d’art

Tout a commencé lorsque l’une de mes amies en apprit l’art auprès d’un jeune maître il y’a de cela quelques années. Depuis ce moment là elle est comme tombée dedans et c’est comme si elle ne pouvait plus s’arrêter de confectionner des dés à coudre. « Pour une personne comme moi venant d’un horizon si lointain, la manière dont on confectionne les balles de Kaga Temari ou les dé à coudre Yubinuki est très interessante » me disait volontiers mon amie originaire du Pérou. Le jeune maître en question est la fille de Takako Koide, maître artisan de balles de tissus Kaga Temari.yubinuki_05.psd Dés à coudre : un petit objet souvent cylindrique dans lequel on insère le bout du doigt qui pousse l'aiguille à coudre (source wikipédia). « Il s’agit là bien sûr d’un outil simplement pratique, n’est-ce pas ? Vous n’avez pas forcément besoin d’un objet particulièrement raffiné pour vous aider dans votre travail de couture », me direz-vous. J’ai pourtant toujours été inspirée par les outils à ma disposition et plus encore s’ils étaient de belle confection, et ce à chaque fois que je me suis efforcée de réaliser quelque chose de mes mains. Alors, imaginez quelle put être la joie de coudre pour de nombreuses générations de jeunes filles s’aidant d’objets si joliment faits.
De nos jours, les jeunes filles n’ont plus tellement l’occasion de se mettre à la couture et pour cette raison, beaucoup ne savent plus utiliser les accessoires de coutures tels que l’aiguille ou le dés à coudre. A la place, les jeunes filles aujourd’hui utilisent volontiers les dés à coudre Yubinuki en collier ou comme anneau à leur doigts, porte-clés, bracelet de téléphone portable ou que sais-je encore… Il ne s’agit plus seulement maintenant d’un outil mais bien plutôt d’un authentique ouvrage d’art.

yubinuki_02.psd

Yukiko Ohnishi,
maître de Kaga Yubinuki

Yukiko Ônishi est bien connue comme un des maîtres de l’art du Kaga Yubinuki à propos duquel elle a publié un livre. Elle apprit auprès de sa grand-mère elle même artiste réputée de cet art à confectionner ces dés à coudre. Aujourd’hui le jeune maître a une expérience de dix années dans ce domaine et elle s’applique à transmettre son savoir à ses élèves de Kanzawa, Sapporo et Osaka.
yubinuki_04.psd
Elle me montra d’abord les montures en bois de paulownia soigneusement rangées dans une petite boite. Elle avait l’air prête à se lancer dans la réalisation d’une quinzaine de dés à coudre dans l’heure ! « Cela doit être assez difficile d’arriver à créer autant de motifs décoratifs différents, n’est-ce pas ? », lui demandai-je. Elle me répondit avec un regard lumineux, « En fait, c’est tellement agréable de les réaliser ! ». Comme confectionner un dés à coudre

yubinuki_06.psd
Yubinuki ne nécessite que de petits outils et accessoires., il est aisé de les ammener où l’on veux avec soi. « J’en fais même dans le train ! ».
Bien que ces articles traditionnels aient pu jadis être fabriqués en divers endroits du Japon, ces petits bijoux d’artisanat colorés et cousus de fil très fin demeurent exceptionnels. Leur procédé de fabrication est similaire à celui des balles de Kaga Temari et chacun peut ainsi s’appliquer à leur donner une apparence unique. C’est fascinant ! Je me sens d’un coup très chanceuse. Ayant déjà reçu de mes amies deux Kaga Yubinuki comme cadeaux d’anniversaire, je ne manquerai pas de les porter car ils feront sans doute un tour-de-cou original.




Par Shizuo,
Publié le 8 février 2011

sightseeing_fr.gif

culture.gif

event_fr.gif

activity_fr.gif

restaurant.gif

shopping.gif

information_fr.gif

japan_map.psd

logo_sec_160.jpg

Facebook_icon.psdFacebook_icon.psd